Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
La question de l’identité et de la langue tamazight
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum -> Appel aux Algériennes et Algériens -> La question de l’identité et de la langue tamazight
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aggus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 8
Localisation: aggus

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 06:12 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Misstmourt keč tettruḍ nekk°ni neṛwa taḍsa!.
Ils ont ziγ irremediablement implante les schemas baathistes ds une cervelle kabyle.
Vous ne voyez donc pas? Mmis tmurt, il fallait tres tot teter a la democratie ds nos taajmat pour rire lorsque vous entendez des mot vulgaires comme berberistes
occidentalistes etc. La crise berberiste de 49 ? Yiwen wass it ttadi af wuccen.
Et les assemblees de villages qui les a fait disparaitre le FLN et autre merde baathiste ou les berberistes-occidentaaaaaalistes. Inid a Mmis tmurt?
A l'etranger quand je dis Algerien on me retorque Arabe. Point a la ligne. Je vais vous dire nous rejetons leur langue leur religion et tout ce qui s'acharne a nous faire disparaitre. Mon pere m'avait demande de nommer mon fils d'apres son prenom arabe. J'ai refuse sans un pincement ds le coeur. Je venais de refuser a mon pere une toute petite requette. Mais donner a mon fils a nom berbere quite a l'inventer puisque la plus parts ont maintenant disparu au grand bonheurs des Rachid, Hamid etc  etc.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Mar - 06:12 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aggus


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 8
Localisation: aggus

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 06:15 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Non Monsieur Misstmourt vous etes un baathiste a l'instar de Athman Saadi et Tahar Ouettar point  a la ligne

Revenir en haut
Misstmourt


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 9

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 20:07 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Aggus,

On te prend pour un arabe (grosse insulte pas vrai) parce que tu dis que tu es algérien ? Et alors ? Je ne savais pas que tu vivais pour le regard des autres !!!!

Je ne savais pas non plus qu'avoir un prénom arabe faisait de toi un arabe, tu devrais en informer le président iranien Mahmoud, le président sénégalais Abdoulaye, les afghans Mollah Omar et Hamid Karzai, etc......ils seraient très heureux d'apprendre que ce sont des arabes....et au fait, faudrait aussi changer le mot "kabyle", parce que c 'est un mot arabe également....

Ton cerveau s'est arrêté aux années 70, on est en 2008. Il faut te réveiller....

Je comprends que les berberistes dans ton genre ne sont pas content de voir tamazight adopté et reconnu par TOUS les algeriens, car vous perdez ainsi votre fonds de commerce de la haine et de la division. Vous n'avez jamais aimé l'algerie. Vous êtes comme ces êtres qui ont un esprit de femme et qui se retrouvent dans un corps d'homme, vous avez des troubles de personnalité.....dans vos têtes vous êtes des suédois alors que dans le miroir vous voyez des têtes de "bougnoules"...c'est trés dur à vivre, je vous comprend, et ce c'est qui explique votre haine....seule une opération du visage (le changement de prénom n'étant pas souvent suffisant) pourra vous guérir.

En réalité, Tamazight n'a jamais été qu'un prétexte pour vous occidentaliser (si ce n'est pas vous cela sera vos enfants), la meilleure preuve est que des berberistes de ton acabit préfère 10 000 fois un arabe athé, pseudo-laique et occidentalisé à un kabyle musulman comme moi....aux baathistes, vous ne reprochez qu'une chose : regarder du côté de l'orient et ne pas s'agenouiller devant l'idole occidentale, sinon pour le reste, vous avez la même idéologie.

Tu n'aimes pas l'Islam ?? Et bien lis moi bien comme il faut : tamurt elkbayel, samurt inselmen, assa, azeka, ma ivra arbi.....
 
Sérieusement,  je me demande vraiment ce que tu fais sur ce site.....

 


Revenir en haut
modérateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 74

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 22:43 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Mes chers compatriotes,
Encore une fois, aucun parti, aucun groupe et aucune minorité n’a  et n’aura le monopole de nos cultures, tout comme de l’Islam ou du patriotisme.  L’écrasante majorité de nos compatriotes et  ce malgré le travail de sape et de division de ce régime illégitime,  « digne héritier » du régime colonial (et des minorités extrémistes téléguidées par ses officines), croit en son ALGERIANITE fondée sur son islamité, sa berbérité et son arabité.
L’écrasante majorité de notre peuple, qu’il s’agisse de berbérophones ou d’arabophones est musulmane. Cela est indiscutable et ce n’est pas les quelques voix discordantes ne représentant qu’elles mêmes qui viendront remettre en cause ce fondement civilisationnel de la Nation Algérienne que la diabolique stratégie coloniale n’a pu ébranler.
L’origine berbère du peuple Algérien n’est plus à démontrer n’en déplaise à l’infime minorité qui dénie ce fondement. L’écrasante majorité de notre peuple s’y reconnait.  Ce n’est pas le déni et la criminalisation de cette revendication par le pouvoir illégitime qui a pu l’étouffer. Notre culture ancestrale intéresse TOUS les Algériens : du nord, du sud, de l’est et de l’ouest. Il n’est pas question  qu’elle soit l’apanage d’une seule région. Elle concerne aussi bien nos frères arabophones que  berbérophones, kabyles, Chaouias, targuis, chenouis et m’zabi.
Notre arabité n’est pas la résultante d’une quelconque « colonisation » (n’en déplaise à l’autre versant de l’extrémisme). Elle tire sa sève  du message coranique adopté par nos ancêtres dans leur écrasante majorité.
Ayons le courage et l’honnêteté de tirer les leçons de nos erreurs depuis 1962 et du drame que nous traversons depuis plus d’une décennie. Quitte à me répéter, nul n’a et n’aura dorénavant le monopole de l’islamité, de l’Amazighité ou de l’arabité. Les extrémistes  qui ont eu à manipuler ces fondements ont  provoqué assez de dégâts au pays et à la Nation depuis d’indépendance, pour leur permettre de continuer leur œuvre destructrice.
Libérons-nous de ces complexes d’éternels colonisés et de cette inféodation aveugle à l’Occident pour certains et à l’Orient pour d’autres. Vivons notre ALGERIANITE avec fierté et dignité. Evitons ces manœuvres de diversion dans lesquelles veulent nous enfermer  depuis des décennies certains aventuriers, pour nous faire oublier l’ESSENTIEL. Les défis, comme disait une intervenante, sont ailleurs. Unissons-nous, pour libérer le pays de ce régime criminel et du sous-développement et  pour construire ENSEMBLE une Algérie de paix et de prospérité où toutes les ALGERIENNES et tous les ALGERIENS, sans exclusion ni exclusive  se reconnaitront.
Juste un mot à mes frères qui sont intervenus dernièrement. Evitons les dérapages verbaux et les atteintes à la dignité d’autrui. Continuons à discuter dans le calme et la sérénité et dans le strict respect mutuel, comme nous le faisons depuis le 1er novembre 2007.
Fraternelles et respectueuses salutations à toutes et à tous.
Salah-Eddine Sidhoum


Revenir en haut
k2raguelid


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 23
Localisation: france

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 12:29 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

azul felawen ;

j'aimerais répondre à mr salah-eddine ,

voilà vous dites:    " Encore une fois, aucun parti, aucun groupe et aucune minorité n’a  et n’aura le monopole de nos cultures, tout comme de l’Islam ou du patriotisme.  L’écrasante majorité de nos compatriotes et  ce malgré le travail de sape et de division de ce régime illégitime,  « digne héritier » du régime colonial (et des minorités extrémistes téléguidées par ses officines), croit en son ALGERIANITE fondée sur son islamité, sa berbérité et son arabité " ;

oui mais voilà , ou voyer vous que l'arabité est une composante de notre pays ? elle le seras si elle adopte notre langue .
et on retourne à la case départ : qu'est ce qu'un ALGERIEN ? 

" L’origine berbère du peuple Algérien n’est plus à démontrer n’en déplaise à l’infime minorité qui dénie ce fondement. L’écrasante majorité de notre peuple s’y reconnait.  Ce n’est pas le déni et la criminalisation de cette revendication par le pouvoir illégitime qui a pu l’étouffer. Notre culture ancestrale intéresse TOUS les Algériens : du nord, du sud, de l’est et de l’ouest. Il n’est pas question  qu’elle soit l’apanage d’une seule région. Elle concerne aussi bien nos frères arabophones que  berbérophones, kabyles, Chaouias, targuis, chenouis et m’zabi. Notre arabité n’est pas la résultante d’une quelconque « colonisation » (n’en déplaise à l’autre versant de l’extrémisme). Elle tire sa sève  du message coranique adopté par nos ancêtres dans leur écrasante majorité."


ma réponse : FAUX ET ARCHI FAUX !  ormis les kabyles et une minorité de chaoui , personne , je dit bien personne ne se reconnais comme berbere !
c'est une amnésie généraliser ! 
une preuve : le printemps noir ! ce fut une occasions unique de renverser ce pouvoir et on connais le résultat !

nos ancetres sont amazight , musulmans et c'est tout . il suffit d'étudier notre histoire , notament l'oeuvre d'ibn khaldoun .

sur cette planéte il y a environs 400 million d'arabes et + d'un milliard de musulmans !!!!
certes il faut connaitre la langue arabe mais surement pas l'imposer au détriment de tamazight !

on vas dire qu'il y a plusieurs variante de la langue amazight , oui , et  c'est donc aux savants de " l' ajuster " , il resteras ensuite des patois qui au fur et à mesure que le temps passe disparaitrons !

la clé de voute est l'école ! abbatons ce pouvoir , rétablissons la vérité historique et notre pays seras le fleurons de  L 'AFRIQUE .


ar tufath !
_________________
k2raguelid.unblog.fr


Revenir en haut
yassine


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2007
Messages: 4

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 22:53 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Il me semble qu'il faut démystifier une fois pour toutes cette histoire d'amazighité, d'arabité, ou encore je ne sais quoi ou point que l'algérien n'ait plus aucun moyen de s'affirmer en tant que, en tout cas personnellement ne me perturbe guère, puisque je me définis comme un algérien, musulman, patriote, je l'affirme et le confirme sans aucun complexe encore moins sans aucun sentiment de culpabilité, le fait d'être d'origine chaouie ne me aucun droit d'imposer quoique ce soit aux autres algériens et encore moins de contester en aucun cas leur berbérité supposé ou réelle, ce n'est pas en jactant tous les dialectes qui existent en algérie qui nous donneras la latitude d'imposer aucun d'eux puisque de toute façon personne ne pourra me dire que je ne suis kabyle, chaoui, targui ou autre on nait avec et on le reste un point c'est tout, cette division a fort bien servi la térrifiante aventure coloniale de la france qui a utilisé les ficelles de données anthropologiques qui in fine légitime la caution des prétendus intellectuels qui cautionnait toutes les horreurs de l'impérialisme et en plus lui donnait la caution scientifique pour totalement le déculpabiliser. Pour l'irak, le liban, peut etre l'iran , la turquie ainsi de suite, il faut se souvenir d'une chose qu'une citadelle est envahie de l'extérieur que si elle est minée de l'intérieur. Ne nous trompons pas d'ennemis, nos véritables ennemis ce ne sont pas les antiamazighes ou les antiarabes ou antiislam ou je sais quoi d'autre notre véritable ennemi c'est l'ignorance de notre histoire, de notre culture, de notre diversité et cela des phalanges résiduelles veillent au grain. 

Revenir en haut
Misstmourt


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 17:31 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Merci frère Yacine,

C'est pour éviter toutes ces sombres manipulations qu'il est important de connaître l'histoire, notamment les campagnes de division entre berbere/arabe entreprises par la france colonial et dont aujourd'hui les berberistes racistes veulent passer sous silence.

Je reviendrais sur ce sujet d'ici peu, ma ivra arbi.


Revenir en haut
k2raguelid


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 23
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 18:43 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

azul felawen ;

la liberté du peuple amazigh ( qui je vous le rappelle messieurs , sont les premiers habitants de ce territoire que l'on nomme ALGERIE )
a toujours été , que ce soit face à l'occupant turc , vandale , bizantyn , romain , arabe , français .
ça ne vient pas de la manipulation française , bien qu'elle est eu lieu .
vous parlez de rascisme anti arabe , j'ai presque envie de dire "est alors ? " il ne sont pas chez eux ; tout comme moi en france , je suis bien vu quand tout vas bien et mal vu lorsque tout vas mal !

ce qui est bizarre , c'est que personne ne parle du rascisme anti kabyle ! et nous c'est depuis 1962 !

OUI RENDONT  L ' HISTOIRE AU PEUPLE POUR QU IL PUISSENT ENFIN SAVOIR QUI IL EST !

MA LANGUE N A  JAMAIS ETE UN DIALECTE PEUT ETRE  LE CHAOUIS ?

il n'y a rien de neuf , toujours la meme rengaine , vous voulez quoi ?

que l'ont s'arabise ?   jamais !

pourquoi ce pouvoir n'est il pas  attaquer  avec autant de vigueur  que nous ?  alors que  TOUS  les problemes actuels sont de leurs fautes !

un pouvoir a la sauce HARKIE ?

ALLEZ Y  EXPLIQUER MOI ?

parmis vous tous , il doit bien y avoir  "des grosses tetes " !

ar tufath !  
_________________
k2raguelid.unblog.fr


Revenir en haut
modérateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 74

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 18:46 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Monsieur Kraguellid
Vous vous trompez lourdement cher Monsieur. J'ai souvent eu l'occasion de lire dans des forums extrêmes, pour ne pas dire extrémistes, cette théorie qui tend à effacer tout apport arabe dans notre composante ethnique. C'est curieux comment des personnes qui se disent lésées dans leur propre identité et qui crient au génocide culturel et à la falsification historique, en sont arrivées, à leur tour, à vouloir occulter un pan parmi les plus constitutifs de notre nation. Non, Monsieur, contrairement à ce que vous prétendez, et selon Ibn Khaldoun que vous citez, le sang arabe coule à profusion dans les veines des Algériens. Les Arabes des premières foutouhates ne restèrent pas, en effet, dans leur totalité dans le Maghreb et retournèrent dans la presqu'île arabique. Ceux qui sont restés se seraient installés à Kairouan. Ce sont les berbères islamisés qui achevèrent l'islamisation du Maghreb.
Mais en 1051,après qu'El Moez, de la dynastie des Zirides, si je ne me trompe a répudié la suzeraineté des Fatimides et le rite chiite,que le Calife Fatimide, El Moustancer, envoya vers l'Ifrikia les Banou Hillal et Soleim. Il fit mine de leur confier la mission d'aider El Moez dans le gouvernement de l'Ifrikia, mais en réalité, il faisait d'une pierre deux coups. Il se débarrassait de ces tribus nomades dont le nombre risquait de déstabiliserson royaume et déplaçait le péril vers le territoire de celui qui avait bafoué son autorité. Les banou Hillal et Soleim, entre autres tribus les Djachem, les El Athbedj, les Zughba, les Riyah, les Rebiâ et les Adi installés dans le Saïd egyptien, reçurent donc l'ordre de se déplacer vers l'Ifrikia EN 1051. CELA FAIT DONC PLUS DE MILLE ANS.
Ces tribus nombreuses et prolifiques, dont le nombre est diversement apprécié par les Historiens, mais qui devaient vraisemblablement dépasser les deux cent mille personnes, et beaucoup plus selon d'autres Historiens, dans un Maghreb qui ne devait pas dépasser le million d'habitants, allaient bouleverser tous les équilibres, autant ethniques, linguistiques, que sociaux et politiques. Les thèses sur leur propension à la dévastation sont à mon avis gonflées et sortis de leur contexte. Ainsi la déforestation qu'ils auraient provoqué semble avoir obéi à une logique de besoin.
Imaginons une population de deux cent milles membres, se déplaçant sur un front de plusieurs centaines de kilomètres, et qui a besoin de bois pour se chauffer et se faire à manger. D'autant que les vagues successives qui arrivaient après les premières ne trouvaient plus rien devant elles. Nécessité fait loi!Je ne prétend pas donner un cours d'Histoire, mais il faut nous convaincre définitivement que notre pays,
et tout le Maghreb, sont composées d'arabes et de berberes. Il existe, même de nos jours, des communautés qui ont été peu mêlées. Ainsi, tout le long des hautes plaines et des steppes de l'Algérie, les populations sont plutôt arabes et arabophones.
Leur type, leurs coutumes, la nomadisation qui les a distingués jusqu'à une époque récente, et même leurs habitudes alimentaires, rappellent trait pour trait les populations du yemen, du Hidjaz et du najd. Par contre les populations des montagnes et des enclaves sahariennes, qui n'ont pas eu d'attrait pour les tribus arabes, sont restés plutôt berbères et berberophones. Ces deux composantes ont un lien commun, celui de la majorité de la population qui est l'un et l'autre. Arabe et berbère. Donc araboberbere.
Nous sommes, en somme, comme tous les grands peuples du monde. Des sangs mêlés. Et plus que tout, les uns et les autres ont mêlé leur sang dans une grandiose aspiration à la liberté et à la dignité. Les pinaillages et les dénis sur l'origine ou l'identité de l'autre ne doivent plus être l'outil sournois qui sert à nous diviser. Il est temps, je crois, et c'est l'objectif premier de ce forum de la dignité et du changement, de passer à l'action libératrice. Oublions ces divergences nées de manipulations et unissons nous pour sauver notre jeune nation d'une mort certaine.
Agissons, cher Salah Eddine Sidhoum. Optons maintenant pour des actions qui doivent rallier autour de nous l'ensemble de notre peuple,dans toute sa diversité.
Serions nous condamnés, dans le meilleur des cas, à jaser en long et en large, sur des sujets évidents, pendant que des monstres nous précipitent inexorablement dans le précipice.
 

Djamaldine BEN CHENOUF


Revenir en haut
G. Naïma


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2008
Messages: 6
Localisation: Alger

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 19:34 (2008)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight Répondre en citant

Je suis abasourdie par l’argumentation  de  notre frère signant K2Raguelid qui rame à contre-courant de la volonté de la grande majorité à une époque où les esprits ont mûri  et où le consensus  est pratiquement fait sur les fondements indissociables de notre identité. Je crois que le frère ne vit pas et n’a jamais vécu les réalités de notre société et la profonde maturation produite par la « mahna » de ce peuple O combien  sage malgré tant de malheurs qui se sont  abattus sur lui.  Je rejoins les frères Salah-Eddine Sidhoum et Djamaldine Benchenouf. Le moment est au rassemblement  et à l’action concrète pour libérer ce pays de ces monstres. Nous, Algériennes et Algériens, fiers de notre algérianité faite d’islamité, d’amazighité et d’arabité, n’en déplaise aux phalanges de la colonisation, sommes résolus à nous unir pour libérer le pays de cette dictature immonde et à construire l’Algérie  des idéaux de novembre 54.  Je m’associe à la proposition de Benchenouf pour aller de l’avant et passer aux choses concrètes. Le large débat  entamé depuis plus de 4 mois a fait le tour de pratiquement toutes les questions et un large consensus s’est dessiné. Aux initiateurs du forum de passer à l’étape suivante. Bon courage à toutes et à tous et  je suis de tout cœur avec vous.
Cordialement.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:49 (2017)    Sujet du message: La question de l’identité et de la langue tamazight

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum -> Appel aux Algériennes et Algériens -> La question de l’identité et de la langue tamazight Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 7 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com