Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Elhogra de chez nous.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum -> Appel aux Algériennes et Algériens -> La démocratie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jnsplu


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 62

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 23:47 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

La démocratie est une culture, la démocratie est un état d'esprit, la démocratie est une manière d'etre, de penser et d'agir en société et s'apprend dès l'enfance afin que les mécanismes intellectuels qui sont à la base du comportement social s'expriment inconsciemment. L'algérien, macho dès l'enfance et dictateur dans l'âme parceque telle est notre éducation séculaire, ne peut être à mon avis un bon candidat à la démocratie, sauf si on l'envoie se former dès sa naissance en territoire étranger pour le récupérer à l'age adulte et à ce moment, s'il est Algérien par le sang, il ne l'est plus par les idées. Dans l'Algérie profonde, c'est toujours le grand père qui dirige et commande au fils et petits fils, et c'est les chefs des djmaa qui dictent au grand père. Nous ne nous sommes pas encore débarrassé totalement du système tribal et des shèmes de pensées qu'il a ancré dans l'archétype de l'algérien pour parler déjà de démocratie. Mais il y a une alternative qui trouve ses sources dans nos traditions et qu'on retrouve partout en Algérie sous des formes diverses. Elle est évidente dans le mzab et en kabylie, la djemaa, ou la cityé démocratique par excellence, dans les pures traditions musulmanes. Il serait bon d'en parler et de généraliser cette manière de gérer nos affaires communes sans prétendre importer un système qui colporte des attitudes mentales étrangères à notre culture.
La contradiction apparente de la première partie de mon écrit avec la seconde est due au fait que dans le contexte de la djemaa, l'algérien cesse d'être macho et le redevient dès qu'il la quitte. Contradiction fondamentale. Comme par exemple l'algérien exemplaire à l'étranger et indiscipliné dès qu'il atteint l'aéroport, mais je m'égare....
_________________
http://www.jnsplu.venez.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Mai - 23:47 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
zem85


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 14:53 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

jnsplu a écrit:



Nous ne nous sommes pas encore débarrassé totalement du système tribal et des shèmes de pensées qu'il a ancré dans l'archétype de l'algérien pour parler déjà de démocratie.

Mais il y a une alternative qui trouve ses sources dans nos traditions et qu'on retrouve partout en Algérie sous des formes diverses. Elle est évidente dans le mzab et en kabylie, la djemaa, ou la cityé démocratique par excellence, dans les pures traditions musulmanes. Il serait bon d'en parler et de généraliser cette manière de gérer nos affaires communes sans prétendre importer un système qui colporte des attitudes mentales étrangères à notre culture.



Pour changer de mentalité (notamment système de penser tribal) il est nécessaire de changer de structure. On ne peut garder la même chose sous pretexte qu'on n'y est pas près.

Votre exemple de la Djemaa  est intéressant, avez vous des lectures clés  à conseillé ?
Je partage  votre conviction selon laquelle, il ne faut pas importer des modéles de penser préétablis ailleurs, mais  comment généraliser l'exemple de la Djamaa ? ce système ne fonctionne t-il pas  dans une communauté restrainte ? comment l'adapter à l'heure de la mondialisation ?
Décrivez nous votre model de Djamaa svp.


Revenir en haut
jnsplu


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 62

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 15:33 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

Citation:
ZEM85:
Pour changer de mentalité (notamment système de penser tribal) il est nécessaire de changer de structure



Oui c'est ce que se sont dit nos gouvernants en 1962 et ils sont partis en guerre contre le système tribal comme l'avait fait avant eux l'autorité coloniale, pour construire un Etat fort. Maintenant nous n'avons ni le premier ni le second mais le système tribal n'est pas totalement éliminé, cependant qu'il a perdu ses repères et ses freins tandis que l'Etat qui avait en 1962 beaucoup de chances de devenir un Etat fort parceque la confiance populaire en ses institutions était présente, ne l'est plus du tout aujourd'hui à mon avis, tout au moins à l'échelle ou il l'était en 1962. Je demeure convaincu que c'est la confiance qui donne l'autorité et donc le pouvoir.

Un Etat fort ne pourrait il pas se construire sur la base d'un système tribal ? Pouquoi pas , si la confiance en ces institutions est présente ? Les arouch de Kabylie et d'autres régions n'en sont ils pas un exemple vivant qui s'impose sur la scène sociale ? Ils représentent aussi bien le système tribal que le système de la djmaâ

J'ai l'impression, bien entendu je ne personnalise en aucun cas, que l'université Algérienne, dans le domaine des sciences sociales, ne fait qu'importer des shèmes de pensée et des concepts étrangers pour les implanter dans la tête de nos jeunes sous prétexte que c'est la seule voie de la science. De ce fait, toutes les recherches dans ce domaine sont déjà dès l'abord tronquées, parceque leurs bases ne sont pas adaptées à notre société et ne peuvent même pas être adaptées. Cette aliénation fait que que toutes les entreprises pour remettre les choses d'aplomb ne réussissent pas.
_________________
http://www.jnsplu.venez.fr/


Dernière édition par jnsplu le Sam 10 Mai - 16:08 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
zem85


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 15:41 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

Je ne connais pas l'état des connaissances de l'université algérienne dans ce domaine. Mais qu'est ce qui vous fait dire cela ? avez vous des exemples à nous raconter ?

Revenir en haut
jnsplu


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 62

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 16:08 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

Vous l'avez votre réponse. Faut juste parcourir le forum et...lire.
_________________
http://www.jnsplu.venez.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
zem85


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 23:16 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

Mais, tous ne sont pas des étudiants... ;)

Revenir en haut
jnsplu


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 62

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 07:58 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

Qui a dit étudiants ?
_________________
http://www.jnsplu.venez.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
zem85


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 10:31 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

autant pour moi. :|

Mais je sais pas si on peut parler d'une "mentalité" importé ou d'une "manière de penser" importer. Il est clair que la mondialisation uniformise les cultures, ce qui rend nos références occidentales dans la mesure ou c'est la culture qui prédomine au niveau planétaire. Mais le plus important à mes yeux est la manière dont on utilise tout ces concepts et "schèmes" de penser comme vous dites. Les schèmes en sciences sociales se veulent rationnelles, donc neutre. Après leur utilisations est laisser à leur auteur.


Revenir en haut
jnsplu


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 62

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 11:23 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

Citation:
Les schèmes en sciences sociales se veulent rationnelles, donc neutre. Après leur utilisations est laisser à leur auteur.

Se veulent neutres oui, mais le sont ils? un shème est acquis ou inné ? S'il est acquis parmi les voies de l'acquisition il y a la langue. Or la langue ne véhicule elle pas une idéologie, une façon de penser ? Le shème n'est il pas  introduit avec ses composantes subjectives ? Ceci en imput et en output est il faux de croire qu'on ne s'exprime en plus qu'en fonction de repères conscients et inconscients et qu'on ne se pose que les problèmes qu'on doit se poser et qui peuvent être posés ? Peut on être totalement objectif à ton avis ? Un type formé en europe ferait il les mêmes recherches et aboutirait il au mêmes résultats qu'un autre formé par exemple en Chine , a compétences égales ?
_________________
http://www.jnsplu.venez.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
zem85


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 13:28 (2008)    Sujet du message: Elhogra de chez nous. Répondre en citant

non, effectivement pour les recherche.

De quels type de schèmes parlons nous ? des schèmes utilisés en sciences sociales (Anthropo, sociologie, ...) ?
Je donnerai la définition de J-M Berthelot : Schème explicatif: Matrice d'opérations permettant d'inscrire un ensemble de faits dans un système d'intelligibilité.

En sciences sociales, il existerait 6 principaux schèmes (causal, fonctionnel, herméneutique, ect..). Ces schèmes sont juste des armatures qui permettent de structurer le discours en science sociale. Ensuite, la différence des explications se fait par rapport aux schèmes prédominants choisis, aux théories invoquées et à la manière dont le réel est observer. Et là, dans ces domaines, il est clair que la subjectivité et les affinités varient en fonctions de la subjectivité de chaque personne.

L'occident possède malheureusement une avance énorme dans ce domaine sur le monde arabe. C'est peut être la raison pour la quelles on importent leur conception de la science.
Je crois que l'histoire de l'humanité peut être caricaturée comme des coureurs qui se transmettent le flambeau au cours du temps et dans l'espace. (Philosophie antique, maths redécouvertes par la civilisation islamique, après 18eme philo des lumières et développement des sciences en occident, ect..)

Je pense qu'il faudrait prendre ce qu'il y a de meilleurs dans chaque partie du globe et l'utiliser à profit. Les sciences sociales sont des outils puissant qui ont permis de soulever un certains nombre de problèmes fondamentaux en occident, rien ne nous empêche d'utiliser ses outils pour nos problèmes à nous. Mais, la science doit constamment être interroger, pour que ses présupposées soient connus.


Dernière édition par zem85 le Dim 11 Mai - 22:56 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:47 (2017)    Sujet du message: Elhogra de chez nous.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum -> Appel aux Algériennes et Algériens -> La démocratie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com