Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Non pour le troisième mandat!
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum -> Appel aux Algériennes et Algériens -> La démocratie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brahim YOUNESSI


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 22:24 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

Correction ... avant dernier paragraphe ...   "certains champions de la "démocratie" comme Farouk Ksentini appellent (ent) à donner etc...

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Fév - 22:24 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brahim YOUNESSI


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 15:47 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

Salam, azul,

Décidément, les clercs ne peuvent pas ne pas trahir leurs peuples. La thèse de Julien Benda est toujours d’actualité, quatre-vingts  ans après la sortie de son livre : « La trahison des Clercs » paru en 1927.
En 1946 pour la réédition de ce livre qui a marqué plusieurs générations, Julien Benda écrivait dans sa préface que « les hommes dont la fonction est de défendre les valeurs éternelles et désintéressées, comme la justice et la raison, et que j’appelle les clercs, ont trahi cette fonction au profit d’intérêts pratiques – m’apparaît, comme à maintes des personnes qui me demandent cette réimpression, n’avoir rien perdu de sa vérité, bien au contraire. »
En effet, aucun intellectuel (aucun clerc) ne prend son courage à deux mains et sa plume pour dénoncer les tripatouillages fréquents de la constitution. Des « constitutionalistes algériens qui plastronnent dans les universités et dans les colloques, étalant leur savoir encyclopédique, citant des sommités de droit constitutionnel, ne pipent mot quand il s’agit de dénoncer un acte de violation de la constitution qui va certainement se commettre dans les prochaines semaines. Est-ce que c’est au nom de « l’ordre » comme le dit Benda que ces intellectuels gardent ce mutisme complice, ce qui, encore Benda, signifie leur antidémocratisme.
Pas d’injures, je ne vais pas faire ici référence les concernant à la théorie de l’élitisme de Vilfredo Pareto, Gaetano Mosca et Roberts Michels qui ont inspiré, peu ou prou, le fascisme italien. L’absence de réaction individuelle ou collective au sujet de cette scandaleuse révision constitutionnelle confirmerait les propos de Mosca que « le pouvoir politique n’a jamais été et ne sera jamais fondé sur le consensus explicite de la majorité ; car il a toujours été et sera toujours exercé par cette minorité organisée qui a eu ou aura les moyens, variables selon le temps, d’imposer sa suprématie à la multitude. »


Revenir en haut
Brahim


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 8

MessagePosté le: Lun 25 Fév - 20:36 (2008)    Sujet du message: La Démocratie Répondre en citant

A un ami qui me disait récemment comment Barak (Obama) allait peut-être changer le cours de l'histoire, j'avais répondu que pour le monde Arabe cela ne changerait rien que le futur président US soit Républicain ou Démocrate. Il faut dire que je suis encore estomaqué par l'histoire d'Hillary Clinton... Afin d'obtenir le feu vert du puissant lobby pro-sioniste américain, celle-ci avait dû s'expliquer et demander des excuses pour le baiser qu'elle avait donné à Madame Arafat lors de sa visite à Gaza avec son mari de président, Bill à la fin des années 90. Hillary a donc regretté publiquement d'avoir embrassé Madame Arafat, ce qui lui a bien sûr valu la bénédiction et donc le soutien des franges politiques sionistes les plus carnassières de l'establishment démocrate. De quoi être dégoûté!!!
 
Mais voilà! en politique point d'impermanence et hier une bonne nouvelle est venue toquer à ma petite radio. La nouvelle en question est celle de la confirmation de la candidature de Ralph Nader aux élections américaines qui auront lieu en novembre. Bien entendu Ralph Nader ne sera pas élu, loin s'en faut, mais quand bien même ! Cet homme de 74 ans a de tous temps été la bête noire des franges les plus extrémistes du parti républicain, des WASP et des mouvements racistes et xénophobes américains. Non pas qu'il soit l'ami des démocrates qui lui ont à maintes reprises reproché la non élection d'Al Gore à la place de G.W Bush dans la course à l'élection présidentielle qui eu lieu en 2000... L'officialisation de cette candidature a quelque chose de jovial, de moral et qui sent bon dans nos esprits, tant on apprécie la droiture politique de l'homme et son engagement loyal envers les pays du tiers-monde. Cette candidature porte en elle un espoir aussi ténu soit-il qu'un jour les américains élirons un homme qui à l'instar de Ralph Nader donnera réparation aux Amérindiens (Native Americans) pour le génocide qu'ils ont subi et invoquera leur pardon. Ce futur président américain instituera des lois que le congrès et le sénat voterons afin que chaque petit américain du cours moyen soit la mémoire vivante, le récipiendaire de l'histoire de chaque petit Sioux, Navaho, Cheyenne, Apache ou Oglala massacré par la cavalerie des États-unis d'Amérique.
Ce futur président disais-je, cessera de mener une politique prédatrice des richesses des pays du tiers-monde et engagera résolument son pays dans la voie de la préservation de la flore, de la faune et de l'environnement. Il demandera pardon à l'Iran d'avoir permis à la CIA et à la NSA de renverser Mossadegh, il demandera pardon au Chili d'avoir permis à la CIA et à la NSA d'assassiner Allende, il demandera pardon au Guatemala d'avoir permis à la CIA et à la NSA d'assassiner Jacobo Arbenz, il demandera pardon au Panama d'avoir assassiné Omar Torrijos... au bout de quelques longues journées d'un discours fleuve ponctué de demandes de pardon au peuples VietNamien, Laosien, Coréen, Indonésien etc. cet homme invoquera aussi le pardon des Algériens. Oh que oui !
- Il demandera pardon au peuple algérien d'avoir envoyé ses assassins financiers qui avec la complicité des généraux Dz ont mis à sac ses richesses et son économie.
- Il demandera pardon au peuple algérien d'avoir conclut des contrats faramineux avec ces mêmes généraux qui pendant des décennies entières se sont sucrés au passage sur chaque contrat commercial, de vente d'armements, de fourniture de minerais, de concessions pétrolifères etc. etc.
- Il demandera pardon au peuple algérien d'avoir fermé l'œil, (pardon les deux!!) pendant que 200.000 algériens se faisaient exterminer par leurs généraux, alors que les USA pouvaient exercer une pression diplomatique afin d'arrêter les massacres et envoyer les vrais coupables devant le TPI pour les inculper de crime contre l'humanité.
- Il demandera pardon au peuple algérien d'avoir tenté de déstabiliser leur pays en envoyant ses hordes d'évangélistes dont on connaît les réelles visées. Pour mémoire, le SIL (Summer Institute of linguistics) groupe missionnaire évangélique en collusion avec les multinationales pétrolières américaines eu une influence délétère en territoire indigène Huaorani en Equateur, influence qui aboutira à l'élimination par la CIA de Jaime Roldos héroïque résistant et incorruptible président Equatorien qui s'était opposé en vain aux multinationales américaines.

Certes nos généraux et nos présidents n'ont jamais eu et n'auront jamais le charisme, la RODJLA, les compétences et la droiture morale d'un Jacobo Arbenz, d'un Jaime Roldos ou d'un Omar Torrijos qui se sont tous dressés contre la politique prédatrice des multinationales américaines. Ces héros ont tous privilégié l'intérêt de leur peuple et ce faisant, ils l'ont payé au prix de leur vies. Nos traîtres de Généraux ont choisis d'être les Harkis de service des américains. A l'instar de la famille royale Saoudienne, ils se sont aussitôt empressés de se prosterner devant leurs maîtres américains qui leur avaient dicté l'UKAZE suivant:
Vous Algériens, devez accepter nos énormes prêts pour le développement de vos infrastructures. Ces prêts vous seront octroyés par la Banque Mondiale et/ou USAID (Agence Américaine pour le développement International). Bien entendu vous devrez veiller à ce que tous ces projets soient confiés à des entreprises américaines. Vous devrez veiller à promouvoir constamment les intérêts des États-Unis d'Amérique. En contrepartie nous vous assurons un minimum de 10% sur chaque contrat, des études dans les plus prestigieuses universités américaines pour vos rejetons et une impunité totale concernant les crimes que vous avez perpétré contre vos propres frères. Sachez aussi que toutes les prévisions en matière de développement économique en algérie ont été exagérément gonflées par nos assassins financiers afin que votre pays demande encore plus de prêts à la banque mondiale, prêts qui naturellement augmenterons votre quote-part et la notre bien entendu. Naturellement vous devrez veiller à ce que votre diplomatie ne fasse pas trop de vagues concernant notre activité d'extermination du peuple Palestinien et que le vote Algérien à l'ONU soit en totale adéquation avec nos petits arrangements entre amis. Que vous décidiez ou non de maintenir l'état de siège, là n'est point notre problème. Cependant, sachez que toute manifestation de solidarité au peuple Palestinien doit être bannie sur votre sol. Une fois que vous aurez satisfait à nos exigences, alors vous pourrez avec vos familles et vos clans dormir tranquilles sur vos deux oreilles, nous nous chargerons de vous assurer une pérennité aussi longue que votre peuple ne se soulèvera pas contre vous... A vous de continuer à l'écraser pour rester au pouvoir.

Aujourd'hui toutes nos institutions même les plus 'sensibles', nos ministères, nos corps constitués, la police, l'armée etc.  sont noyautés et dirigés par de serviles traîtres aux ordres de leurs maîtres américains. Nous les connaissons tous et un jour que Dieu fasse il serons jugé pour haute trahison par la justice Algérienne.
En conclusion...
Beaucoup d'algériens par pétitions interposées et autres initiatives s'agitent à demander le respect de la constitution afin d'éviter à Bouteflika un 3ème mandat consécutif. Pour notre part, nous y voyons un phénomène de panurgisme inquiétant qui est à même de les détourner de leur vrai but qui consiste à se débarrasser de ce régime imposteur.
En fin de compte, les décideurs du DRS peuvent très bien souscrire à cette initiative et barrer la route à leur copain Boutef. En revanche, rien ne les empêchera d'adouber une autre de leur trouvaille, un autre pion connu ou totalement inconnu mais qui à coup sûr continuera à appliquer leur politique. Pour eux c'est du gagnant-gagnant !!! En définitive, qu'aurons obtenu les Algériens ? La tête de Boutef ? certes ! le changement politique tant espéré ? Non ! Car toutes ces gesticulations n'auront abouti finalement qu'à un coup d'épée dans l'eau...
AVEC BOUTEF OU SANS BOUTEF LE SYSTÈME RESTERA LE MÊME !
Que faire alors ? Ghazi hidouci, le Docteur Sidhoum et d'autres personnalités ont proposé de 'SE PLACER EN DEHORS DU CHAMP POLITIQUE DES ACTUELS TENANTS DU POUVOIR EN ALGERIE', c'est à dire endosser un réflexe citoyen qui consiste à ignorer leurs élections, leurs candidats, et leur politique... en attendant la rédaction de la nouvelle Constitution qui émanera de nos PÈRES FONDATEURS. Nous invitons tous nos frères désireux de changement à bien intégrer ces données essentielles.
Cordialement, Brahim
 
 


Revenir en haut
Brahim YOUNESSI


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Lun 25 Fév - 21:58 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

Salam, Azul,

Vouloir se débarrasser du Régime et dénoncer la violation de la constitution (LEUR constitution) que, pour ma part, je n'ai pas votée, n'est, à mon sens, ni du panurgisme ni de l'inconscience politique. Puisse un tel mouvement de protestation se développer !
Aucun Algérien n'ignore le pouvoir immense du DRS qui n'adoube pas que le chef de l'Etat, il nomme à tous les emplois civils et militaires de l'Etat en lieu et place du président de la République dont c'est "constitutionnellement" la prérogative. Ceux qui ont occupé de hautes responsabilités au sein même de ce système le savent. Dénoncer la violation de la constitution c'est, au contraire, faire prendre conscience aux Algériens que l'on se moque d'eux, qu'on les trompe, qu'on les utilise, que les textes "qu'ils adoptent" ne sont, en réalité, que des chiffons de papiers.
Réaction à vif... Ce sujet mérite un débat plus sérieux.


Revenir en haut
Brahim YOUNESSI


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 08:01 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

Salam, Azul,

Ahmed Ben Bella a, de nouveau, apporter son soutien à Abdelaziz Bouteflika pour un troisième mandat voire un quatrième. Seules des considérations régionalistes expliquent cette position. Parce que, lors de l’élection présidentielle de 1999, l’ancien chef de l’Etat m’a tenu des propos d’une extrême sévérité à l’égard de celui qui a joué un rôle central dans le coup d’Etat du 19 juin 1965. Je ne veux pas répéter ici les mots employés pour délégitimer la candidature de son ex-ministre des Affaires étrangères.
Ayant, pour ma part, soutenu Ahmed Taleb-Ibrahimi et dirigé sa campagne en Europe, j’étais allé voir Ahmed Ben Bella à Genève, envoyé par mon candidat pour lui demander deux choses :
1)      Une aide financière qu'il n'a pas accordée
2)      De ne pas appeler à voter pour Abdelaziz Bouteflika, ce qu'il avait fait.
Je dois dire que j’ai été très surpris par Ahmed Taleb de s’adresser ainsi à un homme avec lequel il refuse toujours de se réconcilier. L’ancien ministre de l’Information et de la culture de Houari Boumédienne ne pardonne pas à l’ancien président de la République de l’avoir emprisonné, d’avoir subi des tortures sous son règne et d’avoir surtout placé son père, cheikh El Bachir El Ibrahimi, en résidence surveillée.
 

 

 


Revenir en haut
Brahim YOUNESSI


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 11:30 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

Correction première ligne  ABB a, de nouveau, apporté...

Revenir en haut
EL OUARTILANI


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 2

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 09:12 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

Aucun texte n'a été respecté depuis l'indépendance. Bouteflika ne respectera pas plus cette constitution que les autres "chefs d'Etat" ont respecté les précédentes.

Revenir en haut
anouar


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 22
Localisation: algerie

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 20:16 (2008)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat! Répondre en citant

rappel de ouyhaya !!!!!!

lorsque des têtes pareilles sont rappelés à de hautes fonction alors qu'ils sont et seront toujours considérés comme de véritables rapaces saisissant la moindre occasion pour redorer le blason et se positionner au premier plan pour contre-carrer toute véritable reconciliation, c'est en ce sens que hamraoui est placé à la tête du ministère de la propagande (tv)bien avant lui les deux dames ex journalistes et d'autres encore même défunts comme TAHAR DJAOUT ET BOUDIAF QUI n'ont pas été ni élus ni ........et qui par contre se sont placés au devant de la scéne pour défendre les auteurs du coup d'état comme ces opportunistes qui à un moment donné déroulaient le tapis rouge aux cadres du FLN tirent à boulets rouges sur ces derniers pour se positionner alors au RND (EX PETITS FLN) parce que - parti du président ZEROUAL-mais est-ce que LES GENS VRAIMENT SINCERES NE VOIENT PAS TOUT CELA dommage... dommage !!!!!ZEROUAL s'est éclipsé , il a compris,il ne veut plus jouer le jeu , surtout celui de faire couler le sang ! et à BOUTEFLIKA ET à D'autres bien placés, quand est-ce que cela arrivera ?
 

_________________
la transparence , mère des vertus rétablira l'ordre et emmènera la paix.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:54 (2017)    Sujet du message: Non pour le troisième mandat!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Dignité et du Changement Index du Forum -> Appel aux Algériennes et Algériens -> La démocratie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com